10 rue de Boucry 75018 Paris contact@ongbuddhachild.org

Accueil

Portrait de la fondatrice de l’ONG Buddha Child

Vaddana KEO, vice-présidente de la Ligue des droits de l’homme et de la démocratie ( LDHD ), défenseur des droits de l’homme et de l’environnement, est la présidente de l’organisation non gouvernementale l’ONG Buddha Child qui prône une plus grande autonomie économique des associations tout en s’alignant aux dix-sept objectifs du développement durable.

Elle invite tous les cœurs de compassion à s’unir pour défendre et aider les personnes les plus démunies et faibles, en rapprochant le système humanitaire et le monde entrepreneurial. Cette conception met le peuple au centre des relations entre les acteurs économiques tout en conservant l’essence des organisations humanitaires. Dans ce cadre, elle délivre ainsi une nouvelle façon de travailler tout en aidant son prochain. 

Vaddana KEO est issue d’une famille de Médecin et de politicien; petite-fille de Monsieur CHAU Xéng Ua , ancien ministre de l’intérieur du Cambodge sous Lon Nol en 1972. Elle est née en 1977 sous le génocide de Pol Pot et a quitté son pays d’origine pour la France en 1983 en tant que réfugiée politique. Son enfance est révélée dans « A la lumière du jour », écrit par son frère Tine KEO chez 7éditions.
En 2016, elle est nommée Présidente du Comité France Justice pour le Cambodge. Elle a alors été remarquée suite à ses initiatives et sa volonté au niveau du Parlement Européen pour avoir dénoncé les simulacres de la démocratie au Cambodge et faire appel à l’union des partis d’opposition.
Dans une volonté de promouvoir le public sur la décadence de la démocratie et les écarts de richesse, elle multiplie les entretiens et les conférences. Elle intervient régulièrement à la radio francophone Canal-Sud; pour l’émission « lundi khmer » de la radio khmer monde . Elle prépare une émission sur la chaîne Youtube dénommée «15/30 de Vaddana» et projette une autre émission sur Almouwatin, une chaîne d’information Europe et Arabe.

Toujours avide de connaissances et d’expériences, elle a poursuivi une carrière de plus de dix-sept années dans le notariat en tant que clerc de notaire, après avoir occupé des postes de responsable du pôle immobilier et construction.
Aujourd’hui, elle est formatrice dans le domaine juridique pour les professionnels de l’immobilier et entrepreneur :
Fondatrice-Présidente de la société RédacIMMO en 2014, qui préconise une bonne rédaction de l’avant-contrat en amont de la vente pour fluidifier la chaîne des opérations immobilières avec la mise en place prochaine de la plateforme des clercs de notaire RédacIMMO-ONLINE.
Et en parallèle Directeur Général de SayOnne, depuis 2016, une société de promotion immobilière qui travaille avec l’émancipation de nouveaux acteurs thermiques, écologiques et du développement durable.
Vaddana KEO, mère de deux enfants, en projetant de créer des centres de vie et éducatifs dans le monde, met l’apprentissage au premier plan du développement humain, car à ses yeux « le mot progrès n’aura d’aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux ; Albert Einstein ».

Présentation de Buddha Child

Buddha Child est une Organisation non gouvernementale qui a choisi PARIS la capitale Européenne de l’innovation depuis novembre 2017 pour siège social, mais son essor se déploiera au niveau international. L’association est issue de la loi 1901. Elle projette des actions humanitaires en collaboration avec ses partenaires étrangers notamment en Asie, en Afrique et en Europe, pour créer des centres de vie pour personnes démunies et faibles, des centres de formations techniques et culturelles, des centres d’activités artisanales, des centres d’exploitations agricoles, des centres commerciaux et des plateformes d’échanges économiques. Pour contribuer aux déploiements de ces actions, nous avons besoins du soutiens de toutes les diasporas asiatiques et africaines en Europe. Par conséquent, nous faisons un travail en amont pour fédérer toutes ces diasporas. 

Buddha Child s’aligne aux 17 objectifs du développement durable en valorisant les structures partenaires qui suivent ces mêmes directions. Nous privilégions les partenaires qui respectent notamment l’environnement et les conditions humaines.

Buddha Child renforce l’autonomie financière du système des associations en créant une plateforme d’échange entre des besoins et des ressources. Une PLATEFORME des ONG où le peuple est au centre des activités commerciales et entrepreneuriales, où le passage par les ONG devient essentiel pour concrétiser des opérations commerciales et industrielles. Une PLATEFORME des ONG pour aiguiller notamment des porteurs de projets. Toute la partie lucrative des opérations seront confiées à l’O.A.M.I (Organisation d’Aide Mondiale Intégrée).  Nous privilégierons des partenaires qui s’alignent aux 17 objectifs du développement durable.

 

Buddha Child dispose d’une organisation particulière avec une ACADEMIE de compétences et de gestion, un MENTORAT, une cellule de montage de projets de mobilité et une assemblée de commissions internationales ayant trait aux objectifs de l’ONG.

 

Pour un nouveau système associatif plus autonome ?

Il y a des domaines où les gouvernements ne peuvent apporter suffisamment d’aides. Les Organisations Non Gouvernementales (O.N.G) pallient aux carences de certaines actions gouvernementales. L’O.N.G. BUDDHA CHILD va dans ce sens en renforçant son autonomie financière pour apporter de véritables soutiens aux peuples démunis et faibles en leur proposant des formations et de réels débouchés professionnels auprès des entrepreneurs partenaires.

Aujourd’hui, il y a toujours plus d’inégalités dans le monde. On constate que les 1 % des plus riches ont accaparé 82 % de la richesse mondiale créée en 2017. Les actions gouvernementales ne suffisent pas à réduire ces écarts de richesse. Il n’y a aucune augmentation de richesse pour la moitié du monde la plus pauvre. Souvent par manque de moyens et de vision, le système associatif classique n’est pas efficace pour gommer à long terme cette pauvreté dans le monde.
Le système associatif aujourd’hui est critiquable car il n’est pas suffisamment autonome pour avoir les moyens suffisants pour aider véritablement les peuples démunis et faibles.
L’O.N.G BUDDHA CHILD apporte au niveau international, un système nouveau et autonome en intégrant les facteurs humanitaire et économique pour défendre et venir en aide aux personnes défavorisées et faibles dans le monde.
Son originalité repose sur sa forte autonomie financière. En effet, ladite organisation internationale travaillera en étroite collaboration avec les entrepreneurs dont notamment les porteurs de projets immobiliers complexes.

Ces projets cibleront essentiellement des régions à fort potentiel touristique ayant une bonne capacité de développement économique.
Le système est simple : il se fonde juste sur une base solide d’échanges entre les besoins des entrepreneurs et les ressources apportées directement ou indirectement par l’O.N.G BUDDHA CHILD.
L’une des ressources importantes apportées par l’O.N.G BUDDHA CHILD sera la ressource humaine. A travers le monde, elle mettra en place des centres de formations techniques avec des hébergements possibles pour les personnes jeunes ou vieux, mobiles ou handicapés, défavorisées et faibles. Elle leur apportera notamment avec les projets immobiliers complexes de ses partenaires entrepreneurs, de réelles insertions professionnelles.

Afin de renforcer ses idéologies et notamment sur ses réflexions concernant la défense des droits humains et de l’environnement, sur la nécessité de l’enseignement, sur le développement durable, les progrès et autres, le mouvement idéologique et philosophique de la FEDERALITUDE INTERNATIONALE initiée par José Mene Berre est venue solidifier ce système associatif humanitaire et économique de BUDDHA CHILD.
Afin d’assurer un développement rapide et efficace au niveau mondial, la MARINE FOUNDATION initiée par Tomeo M-Gressard n’a pas hésité à rejoindre aussi ledit système.
Ledit système correspond à sa conviction majeure où l’éducation doit interagir avec le développement économique.

 

Si vous souhaitez participer  Buddha Child en tant qu’association, alors veuillez trouver ci-dessous le lien vers le document d’adhésion:

Attestation-dadhésion-buddha-child

Si vous souhaitez adhérer à Buddha Child en tant que particulier, alors veuillez trouver ci-dessous le lien vers le formulaire d’adhésion:

Bulletin-dadhésion-et-don-particulier-BUDDHA-CHILD

 

Vous pouvez adhérer directement ou faire un don en cliquant sur le bouton “Adhérer” ci-dessous:

Propulsé par HelloAsso