10 rue de Boucry 75018 Paris contact@ongbuddhachild.org

Centres de vie

MONTONS ENSEMBLE DES CENTRES DE VIE AUTONOMES POUR LEUR APPORTER LES PREMIÈRES NÉCESSITÉS ET DES FORMATIONS TECHNIQUES !

LES OBJECTIFS DES CENTRES DE VIE AUTONOMES :

 

1 – RENFORCER LA PARTICIPATION DES ACTEURS ÉCONOMIQUES DANS LES PROJETS DES 17 O.D.D (OBJECTIFS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE )

les entreprises européennes et étrangères petites ou grandes apportent leur contribution pour travailler directement avec la population défavorisée et faible.

2 – METTRE LA POPULATION QUI EST DANS LE BESOIN AU COEUR DES MICRO-MARCHES ÉCONOMIQUES

Nos centres de vie autonomes hébergent cette population défavorisée et faible qui ont la volonté de sortir de leurs conditions.

3 – TRAVAILLER ENSEMBLE AVEC LES OUTILS ET LES MOYENS ALLOUÉS PAR LES INSTANCES INTERNATIONALES

Les outils et moyens des instances internationales (dont certains services sont décentralisés dans les collectivités locales) peuvent apporter à édifier les centres de vie et apporter des formations techniques aux personnes.

4 – APPORTER DES CONTRIBUTIONS RÉCIPROQUES ENTRE LES ACTEURS ÉCONOMIQUES ET LES NOUVEAUX TRAVAILLEURS

Une fois formées, elles peuvent aider les entreprises européennes et étrangères a trouver des clients sur place car elles connaissent mieux le marché de leurs propres pays.

5 – CETTE CONTRIBUTION DOIT ÊTRE AU JUSTE PRIX

Nos nouveaux travailleurs une fois formés seront payées à juste titre par l’entrepreneur suivant les formes légales possibles du pays.

6 – LA NECESSITE D’UNE INTÉGRATION DU FACTEUR ÉCONOMIQUE DANS LE FACTEUR HUMANITAIRE

Nos centres de vie autonomes doivent aider les populations défavorisées et faibles à être au coeur des activités économiques.

7 – ON CONSTATE UN ÉCHANGE BÉNÉFIQUE RÉCIPROQUE :
I * NOTRE ENTREPRENEUR BÉNÉFICIE :

a – D’UNE SECURITE en passant par ONG qui sera reconnue au niveau international

b – D’UNE EFFICACITÉ car il travaille avec les locaux formés

c – D’UNE RENTABILITÉ car la rémunération auprès de ces nouveaux travailleurs respecte les règlements du pays.

d – VALORISATION DE SES ACTIONS HUMANITAIRES

Faire travailler ces nouveaux travailleurs valorisera la structure par le respect des 17 O.D.D

II * – LA POPULATION DÉFAVORISÉE ET FAIBLE BÉNÉFICIE :

a – UNE VALORISATION RÉCIPROQUE car la population défavorisée et faible retrouve son intégrité.
On valorise ainsi sa personne en lui apprenant à pêcher. On lui donne un espoir de revivre par ses moyens.

b – RÉDUCTION DU PHÉNOMÈNE D’IMMIGRATION DANS LE MONDE
Si la population défavorisée et faibles trouvent du travail, elle restera dans son pays pour éduquer ses enfants et contribuer au développement du pays.

c – AMÉLIORATION DE VIE DANS DIVERS SECTEURS
Par ces centres de vie autonomes, cette population va avoir une éducation notamment sur la santé, l’hygiène, la sécurité routière, les nouvelles techniques agricoles, etc…

d – APPRENTISSAGE AU RESPECT ENVERS AUTRUI
Tout réside dans l’éducation pour avoir un avenir meilleur. Apporter une éducation civique aux respects des grands principes comme la liberté, l’égalité et la fraternité est nécessaire à la bonne transmission du savoir aux générations futures.

– ET AU FINAL LES ILS SONT LES DEUX ACTEURS CLEFS DU DÉVELOPPEMENT DES ACTIONS DE RECONCILIATION ET DE PAIX DANS LE MONDE
En effet, les entrepreneurs partenaires comme les nouveaux travailleurs seront des facteurs de stabilité sociale et de développement économique de demain.